Sport/Lancement des activités de la Fédération Nigérienne de Volleyball (FENIVOLLEY) : Promouvoir la pratique du volleyball à la base

Feb 10 2015
(0) Commentaires
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Instagram

La Fédération Nigérienne de Volleyball (FENIVOLLEY) a organisé dimanche dernier, à l’académie des arts martiaux (ACAM) de Niamey, une importante cérémonie pour le lancement de ses activités au niveau de la région de Niamey. Cette cérémonie a été rehaussée par la présence du ministre de la Jeunesse et des Sports M. Salissou Ada, entouré du Directeur général du Sport et de plusieurs autres cadres de son ministère. On notait aussi la présence des membres de la FENIVOLLEY et de plusieurs invités.
Dans une interview qu’il a accordée à cette occasion, le ministre Salissou Ada a indiqué avoir fait le déplacement pour venir encourager la fédération et surtout son Président pour le travail qu’il accomplit au niveau de cette fédération. Le ministre de la Jeunesse et des Sports n’a pas manqué de rappeler à l’intention de la population nigérienne qu’il n’y a pas d’autres manières de développer le sport que de commencer à la base. «Raison pour laquelle je suis venu encourager cette fédération et lui rendre un hommage pour avoir compris cette philosophie du développement du sport à la base» a déclaré le ministre Salissou Ada. Il ajoute que le développement du sport à la base, notamment pour la FENIVOLLEY permet de gagner un pari, celui de développer le volleyball et amener notre pays à participer aux grands rendez-vous continentaux et mondiaux où les couleurs du Niger seront hissées parmi les autres nations.
Le ministre de la Jeunesse et des Sports s’est dit confiant par rapport à la réalisation d’un tel objectif en vue de restaurer la fierté des Nigériens dans ce secteur. Evoquant l’épineuse question de l’accompagnement des équipes et des fédérations, M. Salissou Ada a annoncé qu’il mettra tout en œuvre pour que l’ensemble des acteurs puissent se retrouver autour de lui pour discuter et avoir une même position sur ce point. Il ajoute que le Gouvernement lui seul ne peut rien faire quelle qu’en soit sa volonté de bien faire. «Il faut que la population accepte d’accompagner et c’est dans cette épreuve que notre pays gagnera le défi » a-t-il estimé. Il a appelé l’ensemble du peuple nigérien à un sursaut patriotique en vue d’accompagner les autorités dans toutes leurs actions du développement du sport au Niger.
Les journalistes ont aussi profité de cette occasion pour savoir un peu plus sur l’évolution du « dossier Alfaga », le jeune Taekwondoka nigérien qualifié pour les prochains Jeux Olympiques. A ce propos, le ministre Salissou Ada a affirmé n’avoir pas encore ce dossier sur son bureau et dit avoir l’information à travers les médias. Mais il a indiqué que lorsque le dossier sera à son niveau une attention particulière lui sera réservée ”parce qu’il faut permettre à ce jeune Nigérien de participer à cette importante compétition”. Pour sa part, le président de la Fenivolley M. Issouf Badr a souligné que cette activité est organisée en collaboration avec la ligue de Niamey qui se prépare pour lancer ses compétitions par catégorie. Cette activité a-t-il souligné entre dans la cadre de la mise en œuvre du programme de la fédération à travers le développement du volley à la base. « C’est aussi une occasion pour la fédération d’apprécier le travail qui est en train d’être fait au niveau des centres de formation. Aujourd’hui la fédération dispose de plusieurs centres de formation dans toutes les régions du Niger » rappelle-t-il.
Le Président de la FENIVOLLEY a indiqué avoir invité le ministre pour cette première activité de la fédération en vue de lui montrer le travail qui se fait à ce niveau. Il faut noter que la FENIVOLLEY est l’une des fédérations les plus actives avec des résultats notamment la participation et même l’organisation des compétitions au plan national, sous régional et international. Ainsi dans un mois, la fédération participera aux mondiaux de Beach-volley en Russie. Par rapport à cette participation, le Président de la Fenivolley s’est dit confiant parce qu’à leur niveau les préparatifs qui ont commencé depuis novembre sont à leurs termes et la fédération attend seulement la réponse du Ministère de tutelle. Issouf Badr promet aux Nigériens des bons résultats.

Ali Maman(onep)

Articles liés

Laisser un commentaire

Chargement...